Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Sigmund Freud sur la psychanalyse et la preuve expérimentale

« La psychanalyse n’a pas besoin de preuve expérimentale » (Grinker, in : J. Masserman (Edit.) Science and Psychoanalysis, vol.1, Grune & Stratton, 1958, p.132.).

30 mai 1958 · Poster un commentaire

Sigmund Freud sur la religiosité de la psychanalyse

« La psychanalyse est comme le Dieu de l’Ancien Testament, elle ne peut tolérer qu’il y ait d’autres dieux. » (Cité par Reik, 1956)

30 mai 1956 · Poster un commentaire

Sigmund Freud sur l’inventivité des femmes

« À la pudeur, qui passe pour une qualité féminine par excellence mais qui est bien plus conventionnelle qu’on ne pourrait le croire, nous attribuons l’intention initiale de masquer le défaut … Lire la suite

4 avril 1936 · Poster un commentaire

Sigmund Freud sur le sens de la justice chez les femmes

« La femme a le sens de la justice peu développé, ce qui s’explique par la prédominance de l’envie dans sa vie psychique […] Ses intérêts sociaux sont moins développés et … Lire la suite

30 mai 1932 · 1 commentaire

Freud sur les patients

« Les patients, c’est de la racaille » (Ferenczi, Journal clinique, 1932,  p.148, Payot, 1990)

30 mai 1932 · 1 commentaire

Sigmund Freud sur la pathologisation de ses adversaires

« Les hommes en général se comportaient à l’égard de la psychanalyse précisément de la même façon que les névrosés en cours de traitement pour leurs troubles… La situation était à … Lire la suite

30 mai 1925 · Poster un commentaire

Sigmund Freud sur l’envie de pénis et l’amertume de la femme

« Derrière l’envie de pénis se révèle l’amertume hostile de la femme envers l’homme, amertume dont les productions littéraires des ‘émancipées’ présentent les signes les plus évidents. » (Tabou de la Virginité, 1918)

30 mai 1918 · Poster un commentaire

Sigmund Freud sur l’érotisme anal et l’argent

« Les analystes sont depuis longtemps d’accord pour attribuer aux pulsions instinctuelles multiples que l’on réunit sous le nom d’érotisme anal un rôle d’une importance extraordinaire et qu’on ne saurait surestimer, … Lire la suite

26 mai 1918 · Poster un commentaire

Sigmund Freud sur le transfert et la suggestion

« Nous accordons que notre influence repose pour l’essentiel sur le transfert, donc sur la suggestion » (Vorlesungen zur Einführung in die Psychoanalyse, 1917, Gesammelte Werke, XI, p. 466. Trad., Conférences d’introduction … Lire la suite

30 mai 1917 · Poster un commentaire

Sigmund Freud sur la défécation du nourrisson

« L’excrément est le premier cadeau, une partie du corps du nourrisson, dont il ne se sépare que sur l’injonction de la personne aimée et par quoi il lui manifeste sa … Lire la suite

26 mai 1917 · 4 Commentaires

Sigmund Freud sur le renoncement sexuel de la femme

« C’est un fait connu, et qui a donné aux hommes ample matière à récrimination, que souvent le caractère des femmes s’altère singulièrement une fois qu’elles ont renoncé à leur fonction … Lire la suite

30 mai 1913 · Poster un commentaire

Sigmund Freud sur les femmes vieillissantes

« On sait — ce qui a donné aux gens ample matière à se plaindre — que les femmes, après avoir abandonné leurs fonctions génitales, modifient fréquemment leur caractère d’une façon particulière. … Lire la suite

4 avril 1913 · 1 commentaire

Sigmund Freud sur l’imbécilité physiologique des femmes

« Le secret de l’imbécillité physiologique des femmes réside dans le fait qu’elle est une conséquence du refoulement sexuel. Comme on leur interdit de penser à ce qu’il y a de plus valable … Lire la suite

3 mai 1911 · Poster un commentaire

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE