Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Jacques Lacan sur la femme et le rapport sexuel

« La femme n’entre en fonction dans le rapport sexuel qu’en tant que la Mère. Ça c’est des vérités massives. […]Ce sont là des vérités massives, mais qui nous mèneront plus loin grâce à quoi, grâce à l’écriture. Elle ne fera pas objection à cette première approximation, puisque c’est par là qu’elle montrera que c’est une suppléance de ce pas-toute sur quoi repose la jouissance de la femme. Acette jouissance qu’elle n’est pas toute, c’est-à-dire qui la fait quelque part absence d’elle-même, absence en tant que sujet, elle trouvera le bouchon de ce que sera son enfant. »

(Séminaire Livre XX, Encore, p. 36 & 38, 1972-1973)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 9 janvier 1973 par dans Jacques Lacan, Parentalité, Sexualité, et est taguée , , , , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :