Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Jean-Michel Louka sur la dépression féminine

« Beaucoup de femmes sont, aujourd’hui, dites « dépressives », ou sujettes à la « dépression », ou souffrantes de « dépression ». Mal (dit) du siècle oblige ! Quelques hommes, aussi, et sur ce même mode … Lire la suite

15 mars 2013 · 5 Commentaires

Jean-Pierre Winter sur la femme authentique

« Il n’y a rien de plus authentiquement femme qu’une femme qui s’approche au plus près du masculin. Parce que, effectivement, la corps de la femme est phallique. » (Psychanalyse : la … Lire la suite

7 septembre 2012 · Poster un commentaire

Gérard Pommier sur l’essence du féminin

« Les filles sont d’abord des garçons. Il n’y a pas d’essence du féminin. Je veux dire par là que les femmes vont voir dans les magazines qu’est-ce que c’est qu’une … Lire la suite

7 septembre 2012 · Poster un commentaire

Marie-Christine Laznik sur la lourdeur phallique

« Je me suis aperçue que, énormément de jeunes femmes qui n’arrivaient pas à se trouver un conjoint stable étaient phalliquement lourdes. Alors, la première lourdeur d’une femme, c’est d’être complètement … Lire la suite

7 septembre 2012 · Poster un commentaire

Didier Dumas sur l’infidélité

« Les hommes seraient naturellement plus polygames que les femmes. Pour Didier Dumas, psychanalyste et auteur de « La Sexualité masculine » (1), cette différence s’expliquerait par le scénario oedipien. Pour l’homme, désirer … Lire la suite

8 juin 2001 · Poster un commentaire

Jacques Lacan sur la femme et la libido

« Si la libido n’est que masculine, la chère femme, ce n’est que de là où elle est toute, c’est-à-dire là d’où la voit l’homme, rien que de là que la … Lire la suite

20 mars 1973 · Poster un commentaire

Sigmund Freud sur l’envie de pénis et l’amertume de la femme

« Derrière l’envie de pénis se révèle l’amertume hostile de la femme envers l’homme, amertume dont les productions littéraires des ‘émancipées’ présentent les signes les plus évidents. » (Tabou de la Virginité, 1918)

30 mai 1918 · Poster un commentaire

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE