Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Sigmund Freud sur le sens de la justice chez les femmes

« La femme a le sens de la justice peu développé, ce qui s’explique par la prédominance de l’envie dans sa vie psychique […] Ses intérêts sociaux sont moins développés et ses capacités de sublimer ses passions sont plus faibles que ceux des hommes. »

(Neue Folge der Vorlesungen zur Einfürung und die Psychoanalyse, 1932Nouvelle suite aux Conférences d’Introduction à la psychanalyse, Œuvres complètes, Editions Fischer, Volume XV, page 144)

Publicités

Un commentaire sur “Sigmund Freud sur le sens de la justice chez les femmes

  1. Indira
    16 août 2012

    La fille d’Oedipe s’appelle Antigone.
    Si Antigone n’a pas de « sur-moi » développé (enfin, de sens de la justice) …on se demande de quoi parle Sophocle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 mai 1932 par dans Culture & Société, Sexualité, Sigmund Freud, et est taguée , , , , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :