Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Bernard Golse sur l’arrêt sur image de la psychanalyse

« les psychanalystes en ont un peu assez de cet arrêt sur image qui dit que quand on est psychanalyste et qu’on veut aider un enfant autiste de manière psychanalytique on est simplement à la recherche du coupable : la mère ou je ne sais qui. Mais ça c’est complètement ringard ! »

(Le Magazine de la Santé, le 14 février 2012)

Publicités

Un commentaire sur “Bernard Golse sur l’arrêt sur image de la psychanalyse

  1. agnes
    30 mai 2012

    C’est çui qui dit qui y’est, Bernard !Qu’est-ce que t’es mauvais joueur n’empêche !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 février 2012 par dans Autisme, Bernard Golse, Psychanalyse, et est taguée , , , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :