Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Bernard Golse sur la définition de l’autisme

« tout le monde est à peu près d’accord pour une définition qui serait de dire que : l’enfant autiste a du mal à ressentir que l’autre existe et qu’un autre est différent de soi. Il a du mal à prendre en compte l’existence des autres. »

(Le Magazine de la Santé, le 14 février 2012)

Publicités

Un commentaire sur “Bernard Golse sur la définition de l’autisme

  1. texavery31
    19 avril 2013

    d’où Bernard Golse est autiste ! ça lui ferait mal de tout simplement prendre la définition de l’ONU : « L’autisme est un trouble permanent du développement qui se manifeste au cours des trois premières années de la vie et résulte d’un dysfonctionnement neurologique compromettant le fonctionnement du cerveau, qui touche principalement les enfants, sans distinction de sexe, de race ou de situation socioéconomique, dans de nombreux pays. Il est caractérisé par des troubles de la socialisation et de la communication verbale et non verbale et des comportements, intérêts et activités au caractère restreint et répétitif. »… suis-je bête l’ONU est vérolé par la pensée scientiste et comportementalo-fasciste, c’est bien connu. Bernard Golse se montre tel qu’il est pitoyable et dérisoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 février 2012 par dans Autisme, Bernard Golse, et est taguée , , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :