Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Laurent Danon-Boileau sur ses habitudes de psychanalyste

« Moi, si l’enfant ne fait rien de toute la séance, et que je somnole à coté de lui, ça m’est égal. Je suis habitué à ça dans mon travail de psychanalyste. »

(Le Mur : la psychanalyse à l’épreuve de l’autisme, 2011)

Publicités

6 commentaires sur “Laurent Danon-Boileau sur ses habitudes de psychanalyste

  1. hypathia09
    29 mai 2012

    Non mais là Mr vous êtes un pur escroc ! Comment pouvez vous dormir quand vos patients sont là a attendre des soins médicaux dignes d’un vrai spécialiste pour une pathologie aussi grave. Je crains que vous même soyez atteint de la maladie du sommeil » …Allez voir un confrère Neurologue …mmmm auriez vous été en voyage en Afrique ?? Ou est-ce de naissance ?? Non c’est grave je vous assures …J’ai peur Mr !

  2. z
    26 juin 2013

    comment peut-on avoir co,fiance d’un thérapeute qui dort pendant la séance

  3. Calbas
    4 décembre 2013

    C’est pourtant ça la psychanalyse, ça ne se limite pas à l’autisme, c’est être payé à ne rien faire.

  4. Désdémone
    9 février 2014

    Oui c’est être payé à ne rien faire, ce qui n’est pas donné d’emblée, car faire c’est quoi messieurs les bons apôtres ?

    • Droopy
      7 mai 2014

      WTF? C’est quoi cette réponse???

  5. Freud-à-se-taire
    20 juillet 2014

    J’ai eu un psychanalyste pendant plus de 2 ans (2011-2013). La seconde fois que je l’ai vu, il m’a dit, comme la semaine précédente : « Qu’est-ce qui vous amène ? »
    Il somnolait et s’endormait fréquemment. C’est pourtant là qu’il était le meilleur, parce qu’il ne disait que que des énormités sinon.

    Quand malgré lui j’ai été identifié Asperger, qu’il prononçait de 3 manières différentes, il m’a dit, pas gêné de son incompétence, n’avoir vu qu’un adulte Asperger dans sa vie. Puis aucun quelques semaines plus tard.

    Omniscient, il m’a expliqué que bébé, ma mère ne s’occupait pas de moi et que mon regard se portait sur mon environnement.
    Que l’Asperger était une invention américaine pour gagner du fric.
    Que seule la psychose infantile, génétique, existait.

    Ignorant, menteur, manipulateur, arrogant, surconfit dans son jus : un psychanalyste vrai de vrai !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 20 septembre 2011 par dans Autisme, Laurent Danon-Boileau, Psychanalyse, et est taguée , , , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :