Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Françoise Dolto sur les violences incestueuses

« Choisir – Mais enfin, il y a bien des cas de viol ?

F. Dolto – Il n’y a pas de viol du tout. Elles sont consentantes.

Choisir – Quand une fille vient vous voir et qu’elle vous raconte que, dans son enfance, son père a coïté avec elle et qu’elle a ressenti cela comme un viol, que lui répondez-vous ?

F. Dolto – Elle ne l’a pas ressenti comme un viol. Elle a simplement compris que son père l’aimait et qu’il se consolait avec elle, parce que sa femme ne voulait pas faire l’amour avec lui. (…)

Choisir – D’après vous, il n’y a pas de père vicieux et pervers ?

F. Dolto – Il suffit que la fille refuse de coucher avec lui, en disant que cela ne se fait pas, pour qu’il la laisse tranquille.

Choisir – Il peut insister ?

F. Dolto – Pas du tout, parce qu’il sait que l’enfant sait que c’est défendu. Et puis le père incestueux a tout de même peur que sa fille en parle. En général la fille ne dit rien, enfin pas tout de suite. »

(Choisir, novembre 1979 ; Entretien cité dans Le Viol du Silence, Eva Thomas, éd. Aubier 1986)

Publicités

11 commentaires sur “Françoise Dolto sur les violences incestueuses

  1. christelle
    30 mai 2012

    et quand un père viole son bébé (et là, je parle d’un nourrisson de quelques mois (si, hélas, ça arrive), c’est donc que le bébé est consentant, et n’a pas su dire non à « l’excès d’affection que lui prodigue son merveilleux père ». CQFD. me voilà rassurée, je pensais bêtement que c’était dû à une vraie déviance du père, à l’acte impardonnable d’un pervers, mais non. ouf ! je suis sure que toutes les petites victimes se sentiront rassurées, eh oui, c’est bien de leur faute tout cela, elle n’ont pas dit non. leurs mères ne sont pas en reste : si elles s’étaient mieux occupées de leur mari, il n’aurait pas été « obligé » de s’en prendre aux enfants, hein…

  2. Fran
    30 mai 2012

    C’est hallucinant!

  3. Andy
    2 juin 2012

    En un simple mot… Monstrueux !!! Délirant d’imbécilité … Et de la part d’une femme, d’une mère (mais bon, quand on voit ce qu’est devenu son fils, un clown obèse et raciste… ) Faut-il en rire ou en pleurer ? Heureusement que des voix s’élèvent en France, enfin, pour dénoncer les délires morbides de la « psychanalyse »

    • Fran
      2 juin 2012

      Andy, vous insultez des millions d’enfants et d’adultes avec vos sous-entendus sur l’obésité. Croyez-vous franchement qu’avoir une mère « monstrueuse », comme vous dites, prédispose à l’obésité ? Alors les psykk von trouver un nouveau filon : traiter l’obésité en isolant l’enfant de sa mère … ça me rappelle quleque chose, là… 😉

  4. Elodie
    8 novembre 2012

    Mais comment peut on dire ça comment peut on seulement le penser !!!!
    Et les victimes la dedans comment elles font si personne ne les crois déjà qu’il est si dur d’en parler, c’est tout simplement intolérable, vous êtes en train de dire que non je n’ai pas été violé !!!
    Vous me dégutez

    • Fran
      14 novembre 2012

      Elodie : Quand vous dites « Vous me dégutez », vous vous adressez à Françoise Dolto, qui est décédée il y a plus de 20 ans ?

    • lijjeson
      7 mars 2014

      Comment on peut seulement le penser ? Mais en étant complètement jobard, ou lacanien… ce qui revient au même, non ?.

  5. Nathalie Roussy
    19 janvier 2014

    De : Lucienne Bittar [mailto:redaction@choisir.ch]
    Envoyé : 15 janvier 2014 08:18
    À : Nathalie
    Objet : Re: demande d’accès à un texte

    Le 15.01.14 13:33, Nathalie a écrit :
    Bonjour,
    Je serais intéressée d’accéder à l’intégralité de l’entrevue qu’a accordé Françoise Dolto, en novembre 1979, avec votre revue.
    Est-ce possible? Comment doit-on s’y prendre?
    Merci,
    Nathalie Roussy

    Chère Madame,

    Notre revue n’est aucunement concernée par cet interview, dont la source semble être une association française intitulée Choisir la cause des femmes.
    Bonne chance dans votre recherche.

    Cordialement

    Lucienne Bittar
    Rédactrice en chef
    Revue choisir
    1227 Carouge
    Tel : 0041 22 827 46 75
    redaction@choisir.ch

  6. Nathalie Roussy
    19 janvier 2014

    http://fr.calameo.com/books/002779048564547bc708d
    extraits du livre « l’enfant, le juge et la psychanalyste »

  7. Kaneen
    29 avril 2014

    L’intégralité de cet interview est publiée dans un post du forum psychanalyse de doctissimo

  8. Kaneen
    5 mai 2014

    http://www.philap.fr/HTML/inconscient-sexuel/Annexes/dolto_choisir_la_cause_des_femmes.htm

    Lien donnant accès à l’intégralité de l’interview de F. Dolto dans la revue « Choisir la cause des femmes  » parue en 1979.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 28 novembre 1979 par dans Françoise Dolto, Parentalité, Sexualité, et est taguée , , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :