Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Guidino Gosselin sur la pédophilie

« Le pédophile, lui, va essayer de montrer que la différence sexuelle, le manque, n’existe pas. C’est ainsi qu’il va rechercher, qu’il va tomber amoureux… Dire ça c’est dire quelque chose d’épouvantable de dire… mais la pédophilie c’est aussi, il faut essayer d’entendre, je sais que ça a quelque chose de choquant d’entendre qu’un pédophile est quelqu’un qui puisse être amoureux d’un enfant. […] Le pédophile, lui, il veut être un bon père, c’est à dire un père non seulement… qui aime l’enfant, qui fait preuve d’amour avec l’enfant, mais qui veut aussi que l’enfant puisse jouir… qui veut reconnaitre le droit à la jouissance de l’enfant. »

(Psychanalyse : la Théorie sexuelle, teaser. Sophie Robert)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 7 septembre 2012 par dans Culture & Société, Guidino Gosselin, Parentalité, Sexualité, et est taguée , , , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :