Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Richard Abibon sur la prise en charge du megadolichocolon

« […] je pense en particulier à cet homme de trente ans, constipé d’une façon phénoménale depuis sa naissance. il présentait un ventre aux dimensions de celui d’une femme enceinte de neuf mois, plein de merde. il a failli mourrir plusiurs fois, d’occlusion intestinale. on le traitait depuis trente ans avec régime forcé, médicaments forcés, lavements forcés. résultats : zéro. je commence à le voir régulièrement et trois mois plus tad sa constitpation cesse. en plus il commence à parler : à trente ans ! certes des phrases simpes et courtes un vocabulaire très restreint. mais bon c’était quand même autre chose. […] le monsieur constipé, on me disait que c’était organique car il avait disait-on un dolichomégacolon. c’était dans le dossier avec toutes les preuves médicales qu’on voudra. je l’ai reçu, et comme il ne tenait pas en place il m’a emmené aux cuisines. là il s’est servi en gâteaux, il savait très bine où était la réseve. je l’ai laissé faire et j’ai compris. par la suite, j’ai pris soin d’avoir toujours une réserve de gâtaux dans mon bureau : ça nous permettait de rester ensembel en ce leiu car une fois qu’il avait ses gâteaux, il était rassuré il pouvait se consacrer à autre chose. en effet il était sous régime forcé depuis quasiment sa naissance et toutes ces choses lui étaient interdites : voilà ce qui se passait à côté comme intervention, en effet. donc ça lui permettait , tranquillement , dans mon bureau de construire des montages tout à fait incroyables avec des tuyaux des ficelles des cuvettes et des seaux, bref de se construire une représentation de son appareil digestif, aussi fantaisiste pouvait-elle être. bien entendu je commentais ses constructons en ce sens. l’explcaion de la réussite du travail est simple : étant restreint sur la nourriture depuis son plus jeune âge à cause des régimes, il retenait à l’intérieur ce qui ne pouvait venir de l’extérieur; une fois qu’il avait ce qu’il voulait venant del’extérieur, il n’avait plus besoin de se retenir, ceci combiné avec sa construction d’une représentation de l amachine intérieur extérieur. dolichomégacolon ou pas. »

(Facebook, groupe • AUTISME •, le 16 juin 2012 à 00h47, permalien, permalien)

Publicités

3 commentaires sur “Richard Abibon sur la prise en charge du megadolichocolon

  1. sissa
    25 juin 2012

    Monsieur Abibon ne pourrait pas aussi traiter sa propre constipation intellectuelle? Je veux parler de cette manie de s’accrocher à des conceptions, dépassées et réfutées par les progrès de la science.

  2. Natalia Estragonskaia
    25 juin 2012

    « constipation intellectuelle » : on aime!

  3. Jacques Van Rillaer
    17 juillet 2012

    Bravo Richard Abibon. Vous êtes plus fort que Freud !

    Pour traiter la constipation, Freud a essayé une prescription originale avec la baronne Marie von Ferstel :
    « Vous devez apprendre à lâcher quelque chose ! Vous devez donner plus d’argent, par exemple ».
    La baronne lui avait alors offert une villa dans une station de vacances (qu’il s’empressa de vendre). Le beau geste de la baronne n’eut pas d’effet laxatif.
    Elle s’en alla ensuite consulter Paul Dubois à Berne, qui ne réussit, pas mieux que Freud, à la guérir.
    Pour en savoir plus sur la baronne, voir : M. Borch-Jacobsen (2011) Les patients de Freud. Ed. Sciences Humaines, p. 79-83.

    Notons que Jones, le fidèle biographe de Freud, révèle que le créateur de l’analyse, qui porte à jamais son nom, a toujours souffert lui-même de constipation, handicap que Freud appelait plaisamment son « Konrad ».
    Ce trouble l’a beaucoup gêné lors de son voyage aux Etats-Unis en 1909 et semble n’avoir jamais disparu (cf. Jones, La vie et l’œuvre de Sigmund Freud, trad., PUF, vol. 2, pp. 62s ; 87)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 juin 2012 par dans Autisme, Psychanalyse, Richard Abibon, et est taguée , , , , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :