Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Bernard Golse sur « l’autistisation » des hôpitaux de jour

« Toute institution finit par se coller un petit peu au problème qu’elle prend en charge. Les institutions qui s’occupent d’enfants autistes courent le risque de s’autistiser. Ca a été un très grand reproche, en France en tous cas, par rapport à certains hôpitaux de jour. »

(Enfants d’aujourd’hui, adultes de demain, Réflexions sur la maltraitance infantile après 50 ans de psychiatrie du bébé organisé par SOS famille le 25 mai 2012 à Liège)

Publicités

Un commentaire sur “Bernard Golse sur « l’autistisation » des hôpitaux de jour

  1. Tex Avery 31
    24 septembre 2012

    à force de tenir des discours qui relèvent d’une magnifique schizophrénie culturelle, les institutions deviennent autistes et après on s’étonneera de leur impuissance à pouvoir accompagner des enfants porteurs de TSA…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 mai 2012 par dans Autisme, Bernard Golse, Psychanalyse, et est taguée , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :