Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Erich Fromm sur la psychiatrisation des opposants

« C’est une réécriture typiquement stalinienne de l’histoire. Les staliniens démolissent la réputation des opposants en les qualifiant d’espions et de traîtres. Les freudiens le font en les traitant de ‘malades mentaux' »

(cité par M. Borch-Jacobsen & S. Shamdasani dans Le dossier Freud. Enquête sur l’histoire de la psychanalyse. Les Empêcheurs de penser en rond/Seuil, 2006, p. 406).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 2 juin 2006 par dans Erich Fromm, Psychanalyse, et est taguée , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :