Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Elisabeth Roucinesco sur Lacan et l’argent

« Souvent, Lacan accueillait ses patients au saut du lit, vêtu d’une élégante robe de chambre et chaussé de mules noires. Après quelques séances expédiées à grande vitesse, il disparaissait pour se raser, se vêtir et se parfumer. Parfois, il demandait à Gloria de lui couper les ongles. Il gémissait comme un enfant à chaque mouvement des ciseaux. La plupart du temps, il recevait à domicile son tailleur, sa pédicure, son coiffeur, tout en continuant à mener ses cures. » (p. 504)

« Pour l’argent, Lacan devint, au fil des années, de plus en plus gourmand, se montrant à la fois avare et prodigue. Il manifesta aussi une certaine attirance pour l’or, au point de collectionner des lingots. […] Pendant une dizaine d’années, de 1970 à 1980, il reçut une moyenne de dix patients à l’heure pour une moyenne de quelque vingt jours ouvrables par mois, à raison de huit heures d’analyse par jour, sur dix mois par an. Il gagna donc, grâce à la psychanalyse, environ 4 millions de francs annuels, si l’on compte que le prix de la séance d’analyse oscilla entre 100 et 500 francs, et celui de la séance de contrôle entre 300 et 500 francs. […] A sa mort, Lacan était richissime : en or, en patrimoine, en argent liquide, en collections de livres, d’objets d’art et de tableaux. » (p. 514)

(Jacques Lacan. Ed. Fayard, 1993)

Publicités

Un commentaire sur “Elisabeth Roucinesco sur Lacan et l’argent

  1. Jacques Van Rillaer
    8 janvier 2013

    La mère d’É. Roudinesco était une grande amie de Lacan. Élisabeth a très souvent fréquenté le gourou parisien, depuis qu’elle était enfant.
    Une fois n’est pas coutume : ce qu’elle écrit sur l’addiction de Lacan au fric est fiable. La preuve : de nombreux témoignages de disciples et d’analysants de Lacan vont tout à fait dans le même sens.
    Pour un échantillon de ces témoignages, souvent époustouflants :

    http://icampus.uclouvain.be/claroline/backends/download.php?url=L0FyZ2VudC5MYWNhbi5kb2M%3D&cidReset=true&cidReq=EDPH2277

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 mai 1993 par dans Elisabeth Roudinesco, Psychanalyse, et est taguée , , , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :