Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Françoise Dolto sur l’école primaire

« L’école primaire, c’est digestif. Hélas, cela pourrait déjà, à partir de l’âge de sept, huit ans, être génital, c’est-à-dire rencontre de deux esprits portant un fruit. Ce qui n’est pas du tout la même chose que d’avaler et de rendre un devoir, vomi ou déféqué, et bien souligné en rouge, en vert, en tout ce qu’il faut pour que le professeur soit content, comme on fait un beau caca pour la maman quand on est petit. Mais, il n’en reste presque rien, simplement qu’il y a du savoir, mais il n’y a pas de la connaissance. La connaissance, c’est d’ordre génital, et le savoir, c’est d’ordre oral, anal. »

(Tout est langage, Le Livre de Poche, 1989, p. 22)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 novembre 1989 par dans Culture & Société, Françoise Dolto, et est taguée , , , , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :