Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Frances Tustin sur l’enfant psychotique

« Un enfant psychotique, dans cette position, suce sa langue, fait des bulles ou des gargouillis dans la bouche, afin de sentir qu’un morceau vital de sa mère le réconforte et l’emplit. Cela tient en échec la crainte que les aliments vitaux ne s’épuisent définitivement, de façon traître et cruelle. »

(Autisme et psychose de l’enfant, Seuil, 1982)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 1 mars 1982 par dans Autisme, Frances Tustin, Parentalité, et est taguée , , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :