Freud Quotidien

Paroles de psychanalystes

Jean-Bertrand Pontalis sur les bons et les mauvais psychanalystes

« Il est difficile, et peut-être absurde, de désigner, même relativement, la frontière qui séparerait la psychanalyse certifiée conforme de ses distorsions. […] Le psychanalyste ne déterminera pas le moment où commence le travestissement car il n’a pas par devers lui une représentation, pure et immunisée, de la psychanalyse. »

(1965 : 111)

Publicités

Un commentaire sur “Jean-Bertrand Pontalis sur les bons et les mauvais psychanalystes

  1. Vasse camille
    24 mars 2013

    Le bon et le mauvais psychanalyste…argument semblable au sketch des inconnus le bon et le mauvais chasseur. Les analystes ont un avenir … Dans les annales des meilleurs comiques du xxe siècle!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 27 mai 1965 par dans Jean-Bertrand Pontalis, Psychanalyse, et est taguée , , .

ARCHI-VAIN

CAT & TAIRE

%d blogueurs aiment cette page :